Logo
Blog

Timeline

Blog

Analyse et apport de mon expérience en Chine

Apport en terme de connaissances et de competences

Au cours de ces six mois de stage en Chine au sein de l’entreprise Belletro Company, les  connaissances et compétences que j’ai acquises sont nombreuses : j’ai appris à travailler dans un environnement multiculturel avec des collègues venant d’un peu partout dans le monde. En effet, certains sont locaux alors que d’autres sont italiens, allemands, anglais, ou français. Ce brassage multiculturel m’a permit de faire face à la diversité de comportements et d’interprétations de chacun face à une situation donnée, mais aussi de pratiquer mon anglais et surtout de m’habituer à des accents parfois un peu exotiques.

J’ai également compris plus en profondeur, grâce à ce stage, le fonctionnement réél et les enjeux au niveau marketing d’une entreprise B2B; notamment via la mise en pratique sur le terrain de mes connaissances théoriques apprises à l’ISG. Comme par exemple, la nécessité d’atteindre les acheteurs et décideurs des entreprises clientes cibles qui s’avère plus difficile en pratique, d’autant plus si l’on n’a pas connaissance de l’existence de certains annuaires dédiées au B2B comme Kompass ou Europages.

J’ai dû identifier les besoins en web marketing de Belletro Company en établissant une stratégie digitale efficace en vue d’améliorer l’image en ligne de l’entreprise, sa visibilité ainsi que la relation avec ses clients et prospects sur internet.

En effet, à mon arrivée dans lʼentreprise, le problème principal de Belletro Company résidait dans une présence en ligne médiocre voir inexistante : tous les budgets était alloués à la production, à la R&D et au commercial; mais pas au marketing. Je pouvais alors remarquer deux choses : un site internet datant de 2007 fait que de PDF et un compte Facebook sans «like», sans photo de profil, ni publications. Autrement dit, tout était à refaire ou plutôt «à faire».

Cette expérience m’a permis de mettre en pratique mes aptitudes acquises jusquʼalors en perfectionnant mes connaissances notamment dans le domaine du référencement naturel et de la création de logos et de sites internet (www.belletro.com : site multilingue avec version mobile optimisée, le site Belletro Promotional et le site It.square) mais aussi en développant de nouvelles compétences comme le benchmarking web, l’installation d’une solution d’hébergement d’emails personnalisés pour l’ensemble des employés de l’entreprise, la création et la gestion d’une communauté sur les réseaux sociaux ainsi que la gestion de campagne Facebook Ads, et Google Adwords ciblées.

Ce stage m’a également apporté des connaissances en terme de gestion de projet puisque j’ai dû gérer la mise en place d’un configurateur 2D de personnalisation en ligne de bijoux fantaisies en formulant le cahier des charges et en travaillant en étroite collaboration avec une agence de développement externe.

Durant ce stage, j’ai eu également l’opportunité d’élargir mes compétences dans le domaine de la création d’une vidéo d’animation de type cartoon que je vous invites d’ailleurs à visualiser sur youtube en cliquant ici.

Appréhension de l’expatriation (vie quotidienne, entreprise)

À mon arrivée en Chine, le fait de vouloir constamment rassurer mon entourage qui était rétissant à l’idée de me voir partir si loin s’était transformé en appréhension. J’appréhendais alors fortement de ne pas pouvoir m’adapter à la culture locale si différente de ce que j’ai pu connaitre en France. Mais d’un autre côté c’est cette appréhension là qui a nourrit mon besoin de vouloir repousser mes limites et qui a préalablement guidé mes choix de stages de fin d’études vers un pays émergent comme la Chine. À la recherche d’un nouveau challenge, j’étais déterminer à transformer cette apréhension en force. Mais au départ je dois avouer que mon appréhension face à la cuisine chinoise, certes l’une des plus réputée dans le monde, me coupait parfois l’apétit. J’appréhendais de manger de la viande, du poisson ou des fruits de mer car la conservation de ce type d’aliments est quelque peu douteuse… Qu’il fasse 35°C ou 0°C, la viande par exemple, est exposée à l’air libre (cf. annexe), les poissons et fruits de mer sont quant à eux conservés dans des aquariums dont la propreté n’est pas assurée, d’autant plus lorsque l’on remarque que ces poissons nagent au côté de leur semblables parfois sans vie. La cuisine chinoise étant majoritairement fait à base de ce type d’aliments, j’ai donc dû restreindre mon alimentation aux légumes, aux riz et au nouilles. Ce qui à la longue m’est devenu monotone. La nourriture est en effet l’une des seules choses qui ne me manquera pas une fois de retour en France.

Mais ma plus grande appréhension à mon arrivée en Chine a été de faire face à la censure établie par le gouvernement chinois au niveau de certains sites étrangers comme «www.google.com (ainsi que tous les produits dérivés Google comme Google Adwords, Gmail, Google map,…),  www.youtube.com, www.facebook.com ou encore www.wix.com » Lorsque j’ai pris connaissance de l’existence de cette censure, je me suis tout de suite  rendu compte qu’il m’était impossible de travailler dans le domaine du web marketing sans ces outils là. D’autant plus que je m’adressais à une clientèle cible non chinoise. 

J’ai donc fais des recherches jusqu’à tomber sur le système du VPN (Virtual Private Network) qui me permettrait de passer outre la censure notamment en délocalisant mon adresse IP dans un pays autre que la Chine de manière anonyme et sécurisée.

De nombreuses entreprises chinoises font appel à ce genre de logiciel comme Express VPN ou Astrill.

Ma seconde appréhension, qui s’est avérée justifiée, a été de devoir communiquer avec certains de mes collègues chinois qui ne parlent pas un mot d’anglais, ce qui est parfois difficile pour se faire comprendre. La barrière de la langue s’est surtout faite ressentir dans la vie de tous les jours, pour indiquer au chauffeur de taxi ma destination, pour se faire comprendre par le serveur au restaurant ou encore pour tenter de décrypter les caractères chinois sur une pancarte. Au fil du temps, j’ai su m’adapter à ce genre de situation qui pouvais parfois devenir gênantes notamment en apprenant quelques mots de chinois.

Mais l’adaptation à la culture, la censure et la barrière de la langue n’étaient pas les seules appréhensions que j’avais. En effet, devoir créer le site internet d’une entreprise qui propose plus de 2000 références produits avec toute les spécificités techniques respectives à chaque produit  impliquait pour moi de devoir intégrer autant de produits et  de spécificités sur leur site. Ce qui m’aurait pris des mois de travail uniquement pour l’intégration si j’avais intégré chaque produit séparement, et qui aurait surement fait «beugué» le site lors de son chargement.

J’ai finalement trouvé la solution à mon problème qui était tout simplement d’intégrer les produits sous forme de catalogue que j’ai donc du créé.  Ce gain de temps m’a permis de travailler sur d’autres projets.

Apport et difficulties du semestre

L’utilisation d’un VPN m’a permis d’accéder aux sites censurés par le gouvernement chinois, mais le problème est qu’une redirection d’adresse IP ralentit fortement le temps de chargement des pages et m’a parfois fait perdre la connexion le plus souvent en plein milieu d’une modification des sites internet ou encore de la publication de ceux-ci. Ce qui étaient parfois gênant lorsque le problème de connexion m’empêchait de sauvegarder mon travail. Avec le temps, j’ai pris le réflexe d’enregistrer mon travail après chaque nouvelle modification.

Au niveau du site internet www.belletro.com, la principale difficulté a été de classer par onglet et de traduire la masse d’informations présentes sur le site internet d’origine et la plaquette commerciale. Malgrè que cette tâche ait été fort fastidieuse, cela m’a permis de développer mon esprit de synthèse.

Le transfert vers WIX des noms de domaine qui avaient préalablement été achetés chez l’hebergeur du site internet, Godaddy, m’a également posé problème car l’abonnement Godaddy n’a pas été renouvelé à temps ce qui a entrainé la désactivation de toutes les boites mail de l’entreprise. Il m’a alors été demandé de régler le problème dans les plus brefs délais de façon à ce que les clients et fournisseurs ne soient pas affectés par ce désagrément. J’ai donc dû trouver une solution le plus rapidement possible pour connecter les noms de domaines Godaddy vers WIX tout en mettant en place une solution d’hébergement d’emails personnalisées Zoho en vue de re-paramétrer toutes les boites mail sur ce nom de domaine. La découverte de cette solution d’hébergement m’a permit de me rendre compte que j’avais moi-même l’habitude, jusque là, de dépenser inutilement depuis des années, des sommes astronomiques pour la création d’adresses emails personnalisées alors que cette solution offre la possibilité de créer gratuitement jusqu’à 10 emails!

Au niveau du développement du configurateur 2D de personnalisation de bijoux fantaisies, la difficulté a été tout d’abord de conscilier les attentes de mon patron un peu trop optimistes par rapport aux possibilités techniques qu’offre au jour d’aujourd’hui la technologie.

La seconde difficulté concernant le configurateur de personnalisation a ensuite été de trouver le prestataire adéquat en terme de prix et de compétences capable de développer le logiciel dans les délais impartis. Au départ, j’avais fais appel à un prestataire qui a augmenté son prix de 800€ juste avant de commencer le développement  car il n’avait pas «pris en compte le nombre importants de références» à intégrer au logiciel qui était pourtant clairement stipulé dans le cahier des charges que je lui avais communiqué.

La réduction du nombre de références à intégrer n’étant pas envisageable, j’ai donc dû faire appel à un autre prestataire pour surmonter le problème. Ce petit malentendu m’a certes fait perdre du temps mais m’a surtout appris à être extrêmement clair dans la formulation d’un cahier des charges et parfois s’il le faut, de répéter les informations qui nécessitent de l’être. Ce projet m’a permit d’approffondir mes compétences en terme de gestion de projet et à surmonter des difficultés la plupart du temps de manière indépendante.

Perspective d’avenir : insertion professionnelle, opportunités

Mon stage de six mois au sein de Belletro Company a débouché sur une proposition d’embauche que j’ai malheureusement dû décliné car ma passion pour les nouvelles technologies m’a poussé à faire quelque chose de nouveau, notamment dans le domaine de la création de site internet. J’ai eu l’opportunité d’entamer un seconde stage de deux mois à Hong Kong au sein d’une agence web mondialement réputée, entre autre grâce aux compétences que j’ai acquises au cours de mes six mois au sein de Belletro Company. Ce stage en agence web correspond parfaitement à mon projet professionnel puisque je suis moi-même depuis trois ans maintenant, gérant d’une petite agence basée à Paris (www.kubiik.com) qui propose la création et la maintenance de sites web à des petites et moyennes entreprises comme à des particuliers. Ce nouveau stage me permettra donc d’acquérir de nouvelles compétences dans mon domaine d’expertise que je pourrais alors mettre au service de ma propre agence, ce qui m’ouvrira des portes vers d’autres horizons.

Ce stage en Chine m’a permis de confirmer ma décision de faire de ma passion pour le web et les nouvelles technologies, mon métier. Et pour se faire, ma soif de connaissances dans ce domaine me pousse à compléter ma formation en effectuant un MBA spécialisé après mon Master à l’ISG dans le but de développer ma carrière professionnelle.

Au cours de mes six mois de stage en Chine, j’ai eu l’opportunité d’élargir mon réseau en faisant la rencontre de plusieurs professionnels travaillant dans le domaine de la fabrication textile, du développement de logiciels, du design mais aussi du micro-financement. Ce qui rentre en parfaite adéquation avec mon second projet professionnel qui est de mettre en place dans un futur proche, un site de vente en ligne dans le secteur du textile. Le «Fashion Designer» de Belletro Company, avec qui j’ai travaillé en étroite collaboration pendant plusieurs mois, m’a convaincu au sujet de son talent de graphiste et serait apparemment intéressé pour faire partie de l’aventure.

De plus, l’agence de développement basée à Hong Kong dont j’ai fait appel pour la mise en place du logiciel de personnalisation de bijoux fantaisies au service de Belletro Company et avec qui j’ai établie une relation de confiance, a également fait ses preuves dans le domaine du développement web.

Conclusion – Bilan personnel de l’expérience

Durant ce stage de six mois en Chine, j’ai eu l’occasion de rencontrer de nombreuses personnes venant du monde entier et avec qui j’ai pu créer un lien parfois professionnel, parfois d’amitié, mais la plupart du temps des deux à la fois.

Je peux aujourd’hui dire que j’ai atteint, voir dépasser les objectifs que je m’étais préalablement fixer : Je me suis perfectionné, je me suis formé, j’ai façonné mon CV, j’ai rencontré beaucoup de gens compétents, intéressants, différents, ouverts, je suis partie loin, très loin, j’ai découvert ce qui se faisait ailleurs. Et j’ai surtout ouvert les yeux sur le monde et sur les opportunités infinis qu’il m’offrait, j’ai alors compris que je pouvais faire tout ce qui me plaisait : rencontrer des gens, créer, construire. J’ai acquis de l’expérience dans le domaine du management, des nouvelles technologies, du webmarketing et j’ai également eu l’opportunité de perfectionner mon anglais.

Ce stage m’a aussi permis de prouver à moi-même que je suis capable de m’adapter à un environnement de travail rapide et multiculturel,  à un mode de vie complètement différent de celui que j’ai pu connaître en Europe et que je disposes à présent de réels atouts dans mon domaine d’expertise mais aussi que je peux postuler sereinement dans de nouvelles entreprises pour les postes que je vises.

Cette expérience restera pour toujours une expérience inoubliable puisqu’elle aura marquée un tournant dans ma vie tant personnelle que professionnelle.

Leave A Comment